Accueil - À LA UNE - France/Gabon : une marche pro-Jean Ping se termine par le viol d’une fille

France/Gabon : une marche pro-Jean Ping se termine par le viol d’une fille

une marche pro-Jean Ping se termine par le viol d’une fille

Omniprésent, à travers des marches et autres rassemblements en faveur de M. Jean Ping, candidat malheureux à la dernière élection présidentielle du 27 août 2016, au Gabon. Deux de ses soutiens viennent de commettre l’irréparable en violant sexuellement une de leur compatriote en France.

france-gabon-une-marche-pro-jean-ping-se-termine-par-le-viol-dune-fille-01

Les faits : en réalité, les fameux rassemblements devant l’ambassade du Gabon, à Paris jusqu’à des heures tardives sont désormais motivés par d’autres choses : libertinage, vagabondage sexuel, libations, tournantes, beuveries, drogue, ect… La preuve, c’est ce viol de la jeune Nicki (Bouanga Edra Priscille),  agressée et abusée par M. Jolivain BIVEGHE (sans papier, SDF et alcoolique) et son acolyte Obounou Atenane Wilfried (sans papiers également pour insuffisance scolaire et vivant chez sa sœur qui en train de devenir folle pour embrigadement chez les témoins de Jéhovah).

Déroulement des événements

Vers 05h – 06h, les deux individus ont profité du sommeil de tout le monde pour “faire leur basse besogne”. Témoignage d’un témoin oculaire : « je vois Obounou Atenane Wilfried sur la petite, alors que Jolivain était à coté en train de lui caresser les seins tout en se masturbant. Je leur dis : qu’est-ce que vous faites ? – ils ont fait semblant d’arrêter, avant de répondre que la petite Nicki était consentante, elle leur aurait dit : « venez me baiser ». Mais, c’est seulement ensuite que j’ai appris que la petite était tout simplement endormie ».  

Une fois sortie de ce piège, la jeune victime s’est rendue au commissariat pour porter plainte. Retournement de situation, la victime est devenue l’accusée. Les responsables des activistes à Paris auraient convaincues les amies de la jeune victime de dire au policier qu’elle était coutumière de tels faits. Les deux agresseurs ont été relâchés, même s’ils sont sans papiers en France.

france-gabon-diaspora-viol

Anne Marie DWORACZEK-BENDOME

Publié, le 10 octobre 2016

 

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Crise dans le couple: comment s`en sortir?

Presque tous les couples traversent quelques fois des moments de crise qui débouchent souvent sur une séparation temporaire ou définitive car c'est bien plus grave qu'une simple dispute. Il faut éviter le pire pour cela des solutions existent pour sauver votre couple. Pour sortir d'une crise dans un couple, chacun doit changer de comportement. L'amour ...

Fermer