Accueil - Actualité - 25 gabonais travaillant pour la France seront honorés mardi de la médaille du travail

25 gabonais travaillant pour la France seront honorés mardi de la médaille du travail

25 gabonais travaillant pour la France seront honorés mardi de la médaille du travail

 

 

Libreville, Gabon ( ) – Le Ministre gabonais du Travail et de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Insertion des Jeunes, Eloi Nzondo décernera mardi soir à Libreville des médailles de travail à 25 salariés gabonais travaillant dans les services de la France au Gabon, indique un communiqué de la mission diplomatique française au Gabon.

 

La cérémonie aura lieu à la résidence de l’ambassadeur de France à Libreville en présence de l’ambassadeur de France, Dominique Renaux.

 

Sur les 25 salariés, 9 recevront les médailles de bronze (plus de 10 ans d’ancienneté), 12 médailles d’argent (plus de 20 ans d’ancienneté) et 4 médailles d’or (plus de 30 ans d’ancienneté).

 

Ces 25 agents méritants travaillent au sein des différents services français, à l’Ambassade, au Consulat général, à l’Institut français du Gabon, à la Trésorerie générale et à l’Agence française de développement (AFD). Ces services français emploient au total 62 agents locaux, à Libreville et à Port-Gentil, qui ont une ancienneté moyenne de 15 ans, témoignage d’une fidélité à l’égard de la France. Ils y occupent des fonctions variées, telles que, entre autres, graphiste, comptable, responsable de bibliothèque, chargé de mission, assistants, électricien, régisseur, caissier, technicien, agent de sécurité, cuisinier, serveur, conducteur, conseiller ou encore maitre d’hôtel.

 

La France s’est engagée à accompagner ses agents locaux dans des parcours de reconnaissance, de renforcement et de progression constante de leurs compétences. Sur les quatre dernières années, leur ont été proposées des formations, en France et au Gabon, en cuisine (perfectionnement à Hôtel du Ministre des Affaires étrangères à Paris, stages à Libreville), en informatique (initiation à Libreville ou renforcement des acquis à Paris), en entretien des espaces verts, en automobile (permis B et D, perfectionnement de conduite en 4×4, mécanique de base), en langues (anglais), en gestion administrative, financière et comptabilité ou encore dans les métiers liés au cinéma et à la médiathèque.

 

Gaston Ella


Transcription

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
10710974-17659726.jpgv1480843101
Séropositif, il raconte son quotidien : « il a suffi d`une seule fois »

Le VIH lui est tombé dessus en 2008. Yannick a cru mourir. Aujourd’hui, le Mosellan vit « normalement ». A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, il rappelle que « tout rapport sexuel doit être protégé ». Une mécanique sombre s’est mise à l’œuvre autour de Yannick, on va l’appeler ainsi, ...

Fermer