Accueil - Actualité - Dialogue national : les pygmées réclament des postes dans les ministères

Dialogue national : les pygmées réclament des postes dans les ministères

Dialogue national : les pygmées réclament des postes dans les ministères

 

Libreville, Gabon ( ) – Une ONG des représentants des peuples autochtones dont les pygmées sont les plus nombreux au Gabon a proposé mercredi dans une déclaration durant une session plénière du dialogue national au gouvernement de désigner des représentants des peuples autochtones au ministère de l’Intérieur et celui des Eaux et forêts afin qu’ils participent aux décisions prises concernant leur habitat naturel.

 

« Ils vivent de la forêt mais ils ne sont pas impliqués dans les décisions prises concernant la forêt. C’est une injustice qu’il faut corriger », a suggéré le responsable de l’ONG.

 

« Un pygmée a été récemment arrêté dans le Woleu Ntem pour avoir vendu une pointe d’ivoire. Mais connait-il que c’est interdit de chasser les éléphants », s’est interrogé l’ONG.

 

« Nous devons avoir pour cela des représentants au ministère de l’Intérieur et au ministère des Eaux et forêts », a insisté l’ONG qui réclame aussi des réels programmes de prise en charge des peuples autochtones en matière de santé et d’éducation.

 

« Les forêts sont prises d’assaut par des exploitants forestiers obligeant les peuples autochtones soit de s’éloigner ou de forcer une intégration dans la société sans un véritable succès », a déploré l’ONG.

 

Au Gabon, pays couvert à environ 85% de forêts, les peuples autochtones vivent dans plusieurs provinces. Ils continuent à vivre comme des marginaux et peinent à s’intégrer dans la société. Beaucoup sont exploités comme des esclaves pour des travaux champêtres, la chasse et la cueillette.

Gaston Ella

 

Transcription

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Total Gabon renoue avec le bénéfice en 2016

Siège de Total Gabon à Libreville @   Libreville, Gabon ( ) – Le Conseil d’administration de Total Gabon (Paris:EC) s’est réuni le 4 avril 2017 pour arrêter les comptes définitifs de la Société pour l’exercice 2016 qui montrent un retour au bénéfice  6 milliards de dollars contre -28 milliards en 2015 .   En 2016, ...

Fermer