Accueil - Actualité - Ceux qui veulent aller dans un gouvernement d’ouverture, ça c’est leur droit mais moi non (Pr. Léon Mbou Yembi)

Ceux qui veulent aller dans un gouvernement d’ouverture, ça c’est leur droit mais moi non (Pr. Léon Mbou Yembi)

Ceux qui veulent aller dans un gouvernement d’ouverture, ça c’est leur droit mais moi non (Pr. Léon Mbou Yembi)

L’opposant Léon Mbou Yembi lors de l’entretien au stade d’Angondjé (nord de Libreville), lieu du dialogue politique @  

 

Libreville, 25 avril ( ) – Le président du Forum africain pour la reconstruction (FAR, opposition), Léon Mbou Yembi décline par avance dans un entretien exclusif à  , l’éventualité pour lui d’intégrer un nouveau  gouvernement de large ouverture  qui pourrait être  formé, selon certaines indiscrétions,  après le dialogue politique en cours, proposé par le président Ali Bongo Ondimba.   

 

 

 « Ceux qui veulent aller dans un gouvernement d’ouverture, ça c’est leur droit mais moi non », a déclaré M. Mbou Yembi, estimant par ailleurs qu’un « vrai » opposant comme lui ne « va dans la soupe ». La messe politique d’Angondjé, nord de Libreville prend fin le 10 mai prochain.

 

 

« Moi je suis légaliste,  le parti qui a gagné gouverne durant la durée de son mandat. L’opposition s’oppose », justifie-t-il. Pour lui, un opposant dans un gouvernement appartenant à un camp politique opposé  ne peut travailler sereinement. « Ils feront tout pour qu’il échoue », souligne l’opposant philosophe.

 

 

En sa qualité de vieux opposant,   le professeur Mbou Yembi  n’a  jamais été membre d’un quelque gouvernement. « J’étais sollicité plusieurs fois par le feu président Omar Bongo mais j’ai toujours refusé », confie-t-il. Selon lui, le feu président Omar Bongo qui a dirigé le pays durant 42 ans (1968-2009), le proposait deux postes ministériels à savoir : le poste de ministre d’Etat,  chargé de l’enseignement supérieur et celui chargé de la fonction publique.

 

 

 

Participant activement au dialogue politique, membre de la commission N°1 portant sur la thématique « les réformes des institutions et de l’Etat de droit démocratique », Léon Mbou Yembi donne sa satisfaction à mi-parcours.   Au niveau des reformes,  les discussions entre la majorité et l’opposition ont abouti à consensus  sur le renouvellement, une seule fois  des mandats électifs. Il s’agit notamment des mandats du président de la république, de député, de sénateur, Maire et du conseil départemental.

 

 

Le Notable


Transcription

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
arton38902.jpg
Ligue des champions U19 : L'équipe du gabonais Eneme Ella sur le toit de l'Europe

Appelée aussi UEFA Youth League, la Ligue des champions européenne des moins de 19 ans a été remportée lundi 24 avril 2017 à Nyon en Suisse par Salzburg Red Bull, le nouveau club du jeune gabonais Ulrich Eneme Ella, grâce à une victoire 2-1 en finale contre le Benfica de Lisbonne. La Youth League 2017 ...

Fermer