Accueil - Actualité - Malgré la visite de Ouattara chez Macron, la France n’annulera pas la dette de la Côte d’Ivoire

Malgré la visite de Ouattara chez Macron, la France n’annulera pas la dette de la Côte d’Ivoire

Alassane Ouattara et Emmanuel Macron à l'Elysée le 11 juin
Alassane Ouattara et Emmanuel Macron à l’Elysée le 11 juin // DR Afrikpress

Côte d’Ivoire News (Africapostnews) – En se rendant au palais de l’Élysée le 11 juin dernier pour répondre à l’invitation du nouveau président français Emmanuel Macron, Alassane Ouattara espérait une annulation de la dette ivoirienne détenue par la France. Il ne l’a pas obtenu.

La Côte d’Ivoire fait face à d’importantes difficultés financières et son président souhaitait se voir offrir une poche de respiration de la part de la France son allié traditionnel. Si la question de l’endettement de la Côte d’Ivoire a bien été abordée lors de l’audience entre Emmanuel Macron et Alassane Ouattara selon nos confrères de Jeune Afrique, la France n’a pas consenti d’annulation de dette.

En plus de l’effacement de la dette de son pays, Alassane Ouattara espérait obtenir une aide financière de 300 millions d’euros (près de 200 milliards FCFA). L’aide qu’il a obtenue de la France a finalement été loin de ses espérances. Seulement 35 millions d’euros (environ 23 milliards FCFA) seront mis à la disposition de la Côte d’Ivoire.

Seule consolation pour Alassane Ouattara, Emmanuel Macron souhaite que la France continue de former les soldats ivoiriens. Le président Français a aussi confirmé sa présence à Abidjan fin novembre pour le sommet Union européenne – Afrique.


Transcription

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
arton2874.jpg
La Banque africaine de développement et Sinohydro parviennent à un accord négocié

La Banque africaine de développement et Sinohydro parviennent à un accord négocié © 2017 D.R./Info241 Dans une note d’information de l’institution financière africaine, parvenue ce lundi à la rédaction d’Info24, il est notifié au sujet de l’intégrité dans les projets de développement que la Banque africaine de développement (BAD) et Sinohydro sont parvenus à un ...

Fermer