Accueil - CULTURE - Evènement : Retour des escales littéraires de Port-Gentil

Evènement : Retour des escales littéraires de Port-Gentil

C’est le plus grand rendez-vous du livre dans la capitale économique du Gabon. Cette cinquième édition des escales littéraires de Port-Gentil qui se tiendra du 24 au 25 novembre prochain, mettra à l’honneur le géni créatif gabonais.

 

Le public de Port-Gentil, surtout les élèves qui vont assister aux escales littéraires de la capitale économique du Gabon vont discuter et prendre attache avec 7 auteurs gabonais, (Ndlr : Rodolphe Meye Obiang, Rodrigue Ndong, Hallnaut Engouang, Bonaventure Kassa Mihindou, Max Axel Bounda, Parfait Ollame et Irene Dembe). Pour l’initiatrice du projet, Merey Edna, rassembler 7 écrivains constitue une grande première. A en croire cette dernière : « Pour cette édition anniversaire nous avons 2 invités en plus. Donc cela nous donne un bouquet de 7 auteurs. Nous aurons droit à la présentation théâtrale des jeunes du Collège et Lycée Raponda Walker qui vont mettre en scène des œuvres gabonaises. Ces œuvres sont celles, D’Elie Elisabeth(Didiiii), Okoumba Nkoghe (La mouche et la glue) et l’œuvre de Rodrigue Ndong (Le rapport d’Anna Mana) ».

 

Trois thèmes vont alimenter les débats lors de ces rencontres de Port-Gentil. L’écriture engagée, une plongée dans les genres littéraires que sont la romance et le polar, ainsi que les nouvelles écritures féminines. A ce propos de ce dernier thème, Merey Edna estime que « De plus en plus les jeunes plumes écrivent et ont pris le relais, l’héritage légué par la génération précédente, elles vont plus loin en élargissant les horizons littéraires en osant d’autres thèmes et d’autres genres ».

 

L’occasion sera donc toute indiquée pour les participants de découvrir qu’à travers l’écriture féminine, « Il y a désormais de la littérature érotique et de la littérature sentimentale. Il y a celles qui s’expriment dans le roman social en abordant des thèmes nouveaux comme l’inceste, l’aliénation mentale. La parole de la femme se fait plus libre et plus engageante. Les femmes prennent autorité sur leurs vie à travers les personnages de fiction crée par ces nouvelles plumes », a tenu à préciser l’initiatrice des escales littéraires de Port-Gentil. Pour rappel, l’année dernière le rendez-vous ne s’est pas tenu, en raison de la crise post-électorale.

 


YAO

Avec Gabon Eco

Bonaventure Kassa Mihindou CULTURE événement Hallnaut Engouang Littérature livre Max Axel Bounda Parfait Ollame et Irene Dembe Retour des escales littéraires de Port-Gentil Rodolphe Meye Obiang Rodrigue Ndong

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Libre circulation en zone Cémac : Les regards rivés sur la Guinée équatoriale !

La République Centrafricaine (RCA), le Tchad, le Gabon et normalement, le Cameroun et le Congo sont désormais partant pour la libre circulation des personnes et des biens en Afrique centrale. Désormais, c’est donc vers la Guinée équatoriale que les regards sont tournés.   Après vingt-trois ans de tergiversation, la libre circulation des personnes et des ...

Fermer