Accueil - Monde - Une Italienne transpire du sang, son cas divise les médecins

Une Italienne transpire du sang, son cas divise les médecins

Cette jeune femme de 21 ans sue du sang au niveau du visage et des mains… Cette histoire tombe à pic pour Halloween. Les médecins sont perplexes face au cas très rare d’une Italienne qui transpire du sang au niveau du visage et des mains.

La jeune femme de 21 ans a été hospitalisée à Florence (Italie) pour dépression et anxiété. L’étrange phénomène se produit régulièrement depuis 3 ans sans prévenir, rapportait ce lundi le Canadian Medical Association Journal. La patiente a juste déclaré que les épisodes de sudation ensanglantée étaient plus fréquents sous le coup du stress.

Les tests sanguins n’ont rien donné

La jeune femme a passé de nombreux tests sanguins, mais sans résultats. Elle suit actuellement un traitement à base de propranolol, un bêtabloquant qui limite les saignements, sans les arrêter complètement. « Je n’ai jamais vu un cas comme celui-ci. Et je peux dire que j’ai pu observer la plus grande partie des pires affections du sang, mais je n’avais jamais vu de sang suer de la peau » a réagi l’hématologiste canadienne Michelle Sholzberg, citée par CBC News.

Défaut anatomique ou hématidrose ?

La spécialiste évoque « un très étrange défaut anatomique à un niveau microscopique, ce qui a pour conséquence ce symptôme peu commun ». D’autres spécialistes penchent pour un cas d’hématidrose, une maladie qui fait transpirer un liquide de couleur rose. Un syndrome peu commun, mais surtout handicapant pour la vie sociale de la malade.

Source : 20minutes.fr

Avec Gabon Libre

mains sang son cas divise les médecins Une Italienne transpire du sang

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
François Compaoré remis en liberté à Paris : Des tractations souterraines ont-elles influencé la justice française ?

Interpellé par la police des frontières à l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle et mis en détention le dimanche 29 octobre dans le cadre du mandat international émis par la justice burkinabè contre lui, François Compaoré a été remis en liberté par la justice française, hier lundi 30 octobre 2017. La Cour d’appel de Paris a ainsi ordonné sa ...

Fermer