Accueil - Afrique - La BAD et l’UE débloquent 18 millions de dollars en faveur de l’autoroute Abidjan-Lagos

La BAD et l’UE débloquent 18 millions de dollars en faveur de l’autoroute Abidjan-Lagos

 

Le projet de construction du corridor Abidjan-Lagos.

Actualité CEDEAO – La Banque africaine de développement (BAD) et l’Union européenne (UE) viennent de débloquer une enveloppe de 18 millions de dollars en faveur de la construction du corridor reliant Abidjan à Lagos. Ce financement doit permettre de lancer les travaux de construction de cette gigantesque autoroute d’ici six mois.

Projet très ambitieux et porteur d’espérance, l’aboutissement du projet de l’autoroute Abidjan-Lagos est au point mort depuis son lancement en 2013. En effet, la mobilisation des fonds qui a pris plus de temps que prévenu a plongé le projet dans une profonde léthargie.  Néanmoins, un financement conjoint de la BAD et de l’UE devrait permettre du démarrage des travaux.

Le 15 décembre prochain, les États concernés par ce projet se retrouveront afin de débattre autour de la question des financements. Pour soutenir la construction corridor, la BAD et l’UE ont d’ores et déjà annoncé le rapide déblocage de 18 millions de dollars, environ 10 milliards de FCFA. Ce financement express est destiné à lancer les travaux dans les six mois à venir. Au total, ce sont deux milliards d’euros, environ 1.300 milliards de FCFA, qui devront être mobilisés pour financer la construction de cette autoroute.

Soutenue par la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Nigéria, le Togo et le Bénin, la construction de cette autoroute de plus de 1.000 km doit permettre de connecter plusieurs villes de la CEDEAO. Avec ce corridor, la libre circulation des biens et des personnes connaîtra une belle embellie au sein de l’Afrique de l’Ouest.

En plus d’intensifier les échanges commerciaux entre les différents États membres, le corridor permettra de parcourir toute la sous-région plus rapidement et dans de meilleures conditions de sécurité. Par ailleurs, l’aboutissement de ce projet pharaonique permettra de dynamiser les économies locales tout en soutenant le développement régional.


Avec Africa PostNews

Afrique de l'ouest economie

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Zimbabwe : le chef de l’armée monte au créneau suite à la destitution de l’ancien vice-président et met en garde le pouvoir

Le Général Constantino Chiwenga chef de l’armée zimbabwéenne.Zimbabwe (APN) — Le général Constantino Chiwenga, chef de l’armée zimbabwéenne s’est exprimé lors d’une rare déclaration. Il a dénoncé le limogeage d’Emmerson Mnangagwa et appelé le parti au pouvoir à arrêter l’actuel purge. Le chef de l’armée zimbabwéenne, le général Constantino Chiwenga a fait une sortie médiatique ...

Fermer