Accueil - Afrique - La société civile du Nord-Kivu demande à la police de retirer ses menaces

La société civile du Nord-Kivu demande à la police de retirer ses menaces


La société civile du Nord-Kivu demande à l’inspecteur provincial adjoint de la police de cette province, le général Placide Nyembo de retirer «ses propos menaçants, vis-à-vis des organisateurs des sit-in prévus mercredi 15 novembre à Goma».  Ce dernier a déclaré lundi lors de la parade hebdomadaire à Goma que «la police [allait] arrêter tous ceux qui vont tenter de troubler l’ordre public».
 
Le mouvement citoyen Lucha a annoncé une série de manifestations pour demander l’alternance politique en RDC. Le Collectif des associations de la société civile (CASC) qui prévoie de manifester avec la Lucha maintient son mot d’ordre.
 
«Notre position est de ramener le général à la raison. C’est un officier qui a été formé non pas pour traquer, encore moins pour tuer. Il est allé trop loin, il a exagéré. Il n’y a personne qui souhaite qu’il y ait des manifestations violentes en ville. Il qualifie tout le monde d’inciviques, c’est exagéré. En tant que partenaire à ce général, je lui demande tout simplement de retirer certains de ses propos et de revenir à la raison», a déclaré Thomas d’Aquin Mwiti, président de la société civile du Nord-Kivu.
 
La LUCHA, qui fait partie du Collectif des associations de la société civile, organisateur des sit-in de mercredi 15 novembre à Goma, affirme pour sa part qu’elle ne «se laissera pas intimider». Elle sera dans la rue «pour demander le départ des dirigeants actuels et l’annulation du calendrier électoral qui ne répond pas aux attentes de la population».


Avec Radio Okapi

Actualité Goma manifstation National police politique société civile

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Le point sur le marché du pétrole avec le chef de l’Opep

Le secrétaire général de l’Opep Mohammed Barkindo © AFP 2017 Kakim Sahib La prochaine réunion des pays de l’Opep et des producteurs pétroliers qui ne font pas partie du cartel se déroulera à Vienne fin novembre. En prévision de ces pourparlers, Sophico Chevardnadze, présentatrice de l’émission SophieCo sur la chaîne RT, évoque avec le secrétaire ...

Fermer