Accueil - Afrique - RDC : l’UE, les Etats-Unis, la Suisse et le Canada condamnent les menaces contre les manifestations de rue

RDC : l’UE, les Etats-Unis, la Suisse et le Canada condamnent les menaces contre les manifestations de rue

«Nous sommes vivement préoccupés par les déclarations récentes, attribuées à un certain nombre de responsables des forces de police congolaises et de gouverneurs de provinces ayant annoncé de manière anticipatoire la perturbation de manifestations pacifiques organisées par la société civile et des partis d’opposition ce 15 novembre », ont affirmé la Délégation de l’Union européenne et les Chefs de Mission des pays membres de l’Union européenne présents à Kinshasa, des Etats-Unis, de la Suisse et du Canada.

 
Dans une déclaration commune, ils invitent les autorités congolaises à s’abstenir d’un recours à la force excessive, parce qu’elles «sont susceptibles d’être tenues responsables de leur conduite, y compris à titre individuel».
 
Ils estiment que les menaces proférées par les responsables politiques et de la police contre les manifestants violent les principes démocratiques et les libertés d’expression et de réunion. Elles «sont également contradictoires avec l’engagement du gouvernement de la RDC de soutenir un processus électoral crédible, libre et apaisé en 2018».
 
Le document insiste sur le droit d’organiser des réunions publiques, comme inhérent à tout processus démocratique crédible.

«Plutôt que de travailler à interdire et perturber ces réunions, le gouvernement congolais pourrait travailler avec la société civile et les représentants de l’opposition pour s’assurer que ces événements se déroulent en toute sécurité et sans incident», poursuit la déclaration.
 
Ceux qui organisent de telles réunions publiques sont en même temps encouragés à adopter une attitude non-violente et à s’assurer que leurs actes n’empiètent pas sur les droits de tiers.
 

Avec Radio Okapi

Actualité CANADA Etats-Unis gouvernement LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) manifestations publiques National police politique suisse UNION EUROPEENNE

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Quand CNN filme une vente aux enchères d’êtres humains en Libye: «Douze Nigérians ont été vendus sous nos yeux»

“Ils les surnommaient ‘la marchandise'”, rapporte Nima Elbagir, journaliste à CNN. La chaîne américaine a publié, mardi 14 novembre, des images montrant des ventes aux enchères d’êtres humains dans une maison près de Tripoli, en Libye. “400 dinars”, propose une personne. “500”, continue une autre. Les enchères montent jusqu’à 1 200 dinars libyens, d’après CNN ...

Fermer