Accueil - Afrique - Togo : Tous dans la rue

Togo : Tous dans la rue

 

Tous dans la rue au TogoTous dans la rue au Togo

La tension est loin de prendre fin à Lomé. Et pour cause, tous souhaitent le départ de Faure Gnassingbé. Entre Samedi et la semaine prochaine, d’autres marches sont prévues au Togo.

 

Même les femmes sont entrées dans la danse maintenant. Elles veulent aussi plus de considération et une meilleure gestion de leur pays. Elles s’apprêtent à manifester leur colère dans les rues du pays. Cette manifestation publique pacifique des femmes se tiendra le samedi 20 janvier 2018 à Lomé et dans les autres villes de l’intérieur du pays, informe la presse togolaise.

Ceci pour démontrer la détermination des femmes togolaises à contribuer à la réussite de cette lutte pour la libération du Togo. La liste n’est pas terminée. Hormis les femmes, d’autres organisations de la société civile souhaitent aussi lancer leur cri de détresse. Elles en ont marre du régime en place. Elles reprochent à Faure Gnassingbé d’être un « dictateur ».

 

Pendant ce temps, le parti au pouvoir annonce aussi des manifestations de rue le samedi 13 janvier prochain à Lomé et à l’intérieur du pays. Plusieurs préfectures, notamment Tchamba, Tsévié, Sotouboua, Anié, Atakpamé, Dankpen et Binah sont choisies pour ces manifestations. D’après nos sources, les militants de UNIR veulent inciter la classe politique au dialogue et appeler le gouvernement à accélérer le processus devant aboutir au référendum.

A en croire plusieurs observateurs, ces manifestants perdent leur temps. Car, disent-ils, Faure Gnassingbé ne pense pas céder le pouvoir. En conséquence, les observateurs indiquent que ce sont les populations qui doivent sortir dans la rue. « C’est une volonté populaire qui peut pousser Faure à la porte », disent-ils.

C’est une chose possible dans le futur, préviennent-ils. Ils ont fait comprendre que cela ne peut pas continuer dans ce pays. Il est temps que le président togolais Faure Gnassingbé recule avant qu’il ne soit tard.

 

 
 

Avec Afric Telegrah
12/01/2018

Afrique CRISE Faure Gnassingbé Femmes la rue manifestation marché pouvoir UNIR

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Mali : Une journaliste tabassée par la Police

  La journaliste Halima Ben Touré Halima Ben Touré est une journaliste malienne qui a vécu un calvaire. Elle fait un témoignage étonnant pour dénoncer le comportement des forces de l’ordre à son endroit.   « Je suis régulièrement victime d’agression violente de la part de la police sur le terrain. Mais je ne dénonce ...

Fermer