Accueil - À LA UNE - Pérou-8e Sommet des Amériques : la place des femmes dans l’économie

Pérou-8e Sommet des Amériques : la place des femmes dans l’économie

Le secrétaire d’État par intérim, M. John J. Sullivan, le vice-président Mike Pence et Mme Ivanka Trump, conseillère et fille du président américain sont à Lima, au Pérou, où ils participent au 8e Sommet des Amériques.
                                                                        USA-Le secrétaire d’État par intérim, M. John J. Sullivan

Les femmes à l’honneur

Dans son discours ce jour à Lima et concernant l’autonomisation des femmes, Le secrétaire d’État par intérim, M. John J. Sullivan a dit : “Je suis particulièrement honoré de rejoindre l’un des défenseurs les plus passionnés de l’administration Trump pour les questions qui touchent les femmes à travers le monde, conseillère de la présidente des États-Unis, Ivanka Trump

Ivanka Trump
                                        Ivanka-Trump-Perou

Conseillère et fille du président américain Donald TRUMP, Ivanka Trump n’est pas à Lima pour faire du tourisme. Son engagement sur la place des femmes dans l’économie est reconnu au-delà des Etats-Unis. Par ailleurs, Mme Ivanka Trump est elle–même une femme d’affaire brillante.

Programme « WEAmericas »

En Amérique latine et partout dans le monde, les États-Unis appuient l’engagement politique, les programmes et les partenariats pour autonomiser et faire progresser la participation des femmes à l’économie. Depuis près d’une décennie, le Département d’État a lancé des initiatives dans la région pour fournir une formation, un mentorat et un soutien technologique aux femmes entrepreneurs afin de les aider à démarrer et à développer leurs entreprises.                      Programme-WEAmericas

« En 2012, nous avons lancé une initiative d’entreprenariat féminin dans les Amériques, connue sous le nom de WEAmericas. Depuis lors, nous avons établi plus de 40 partenariats WEAmericas et soutenu plus de 20 000 femmes dans des petites et moyennes entreprises dans plus de 20 pays d’Amérique latine. Les femmes entrepreneurs sont une force des marchés émergents qui constitue une source inestimable d’innovation et de création d’emplois », a tenu rappeler le secrétaire d’État par intérim, M. John J. Sullivan.

Du point de vue du gouvernement des États-Unis, il est essentiel de promouvoir la pleine participation des femmes à la société et aux affaires. De plus, faire progresser la participation économique des femmes à l’échelle mondiale est essentiel pour atteindre les objectifs de la politique étrangère des États-Unis et est directement lié à notre sécurité nationale. L’année dernière, le président des États-Unis a déclaré: « Pour créer une croissance économique et beaucoup d’emplois très bien rémunérés, nous devons nous assurer que notre économie est un endroit où les femmes peuvent travailler et s’épanouir », a t-il souligné.

 «Nous avons besoin de politiques qui aident à maintenir les femmes sur le marché du travail et à surmonter les obstacles uniques que rencontrent les femmes entrepreneurs », avait dit le président  Donald Trump. 

Les agences gouvernementales à travers les États-Unis s’efforcent de répondre à l’appel lancé par le président pour s’assurer que les femmes disposent des compétences nécessaires et qu’elles ont un accès égal au marché du travail, en particulier dans les secteurs à forte croissance et à salaires élevés.

Overseas Private Investment Corporation (OPIC)
                               Overseas Private Investment Corporation, Ray Washburne

Autre invité du 8e sommet des Amérique, Ray Washburne , président de l’Overseas Private Investment Corporation. Créé en 1971, “Overseas Private Investment Corporation (OPIC)“ est une agence gouvernementale autonome qui aide les entreprises américaines à investir dans les marchés émergents. L’OPIC fournit aux entreprises les outils nécessaires pour gérer les risques associés aux investissements directs étrangers, favoriser le développement économique dans les pays émergents et faire progresser les priorités de la politique étrangère et de la sécurité nationale des États-Unis. L’OPIC mène également des actions en faveur de l’autonomisation des femmes.

Rédaction  @DBNews
Source : USA-Bureau of Public Affairs
13 avril 2017

 

monde

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Centrafrique : Jean-Serge Bokassa, ministre de l’Administration du territoire, vient de quitter officiellement le gouvernement Sarandji.

Centrafrique : Jean-Serge Bokassa, ministre de l’Administration du territoire, vient de quitter officiellement le gouvernement Sarandji.     L’ex-ministre de l’administration du territoire Jean-Serge Bokassa.       Bangui, le 13 avril 2018 Par : Gisèle Moloma, CNC.   Ça y est ! C’est désormais officiel, la démission du ministre de l’Administration du territoire Jean-Serge ...

Fermer